Quels sont les signes annonciateurs de l’hyperconnexion ?

les signes de l'hyperconnexion
Avec la digitalisation de la société, l’hyperconnexion se fait ressentir, que ce soit sur le lieu de travail ou dans la vie de tous les jours. De plus en plus de gens sont touchés par ce phénomène. Voyons ensemble quels sont les signes annonciateurs d’une hyper connexion.

Gérer un blog ou un site web peut demander beaucoup de travail et donc des heures et des heures de connexion à un écran

Votre corps vous avertit contre l’hyperconnexion

La fatigue

La fatigue est le premier signe de l’hyperconnexion. Notre cerveau n’est pas fait pour passer huit heures par jour à analyser un écran (quel qu’il soit). Il va donc devoir redoubler d’efforts pour faire ce travail, ce qui occasionnera plus de fatigue.
Cette fatigue peut se traduire par ces symptômes :

  • Mal de tête
  • Les yeux qui brûlent
  • Le blanc des yeux qui devient rouge

Des troubles comportementaux

La surexcitation

Le surmenage dû à cette hyperconnexion peut produire également une surexcitation. Le cerveau n’arrive pas à s’arrêter de travailler, et la lumière bleue que produisent les écrans a perturbé la sécrétion de certaines hormones. Dans ce cas présent il peut se produire des effets secondaires :

  • Insomnie
  • Changement d’humeur/colère
  • Palpitations cardiaques

L’addiction

Lorsqu’il n’est plus possible de se passer d’écran quel qu’il soit (tablette, PC, smartphone, …) on peut parler d’addiction aux écrans. Ce signe avant-coureur de l’hyperconnexion à encore plus tendance à aggraver les choses.

Dépression nerveuse/Burn-out

Nous arrivons à l’étape finale de l’hyperconnexion. Le burn-out est une suite logique de ce phénomène. Beaucoup de personnes négligent ce risque mais cela arrive bien plus vite qu’on le croit (croyez-moi…).

L’hyperconnexion est nocive pour la santé, si vous vous reconnaissez dans cet article, levez le pied et accordez-vous également des temps de pauses.




Si vous avez aimé cet article, partagez-le!
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *